Anarchie au réveil

Publié le par enviedhautdela.over-blog.com

 Helena_by_ArhcamtIlnaad.jpg

 

On était un pays de partage et de paix

Où personne régnait, on était l'utopie.

On croyait en la vie sans même imaginer

Qu'on puisse l'entâcher, on était à l'abri.

 

Si on aimait vivre, on préférait croire

Puis on croyait vivre sans jamais rien n'y voir.

L'espoir rendait ivres par des accessoires

Ceux qui étaient ivres d'avoir trop vu l'espoir.

 

Nous étions nomades pour découvrir le ciel

Dans son propre reflet en n'importe quel temps.

Fut une glissade du lieu circonstanciel

Quant un diable enjoué piégea un jeune enfant.

 

Cet être inanimé de culture aboutie

Restait à l'agonie sans pouvoir la défier.

Ce démon enragé par la mélancolie

Rêvait de cet ennui empli de cruauté.

 

superstickies

 

 

 

 

 

Publié dans Politique

Commenter cet article

Delphine 13/12/2010 13:55


j'aime beaucoup le deuxième paragraphe ^^


enviedhautdela.over-blog.com 14/12/2010 19:17



Merci