Argent

Publié le par enviedhautdela.over-blog.com

  no_turning_back_by_angelia61-d36l1ye.jpg

 

Des gouttes d'émotions ont parfumé mon être

Et je sens mon aura attirer d'autres êtres

Parce que tu garderas ouvert tes paupières

Et mes doigts s'échoueront sur la vague éphémère

 

 

En manque d'énergie j'avance tel un zombi

Vers un pays lointain qui s'appelle interdit

Ma tête se pose sur de pauvres cadavres

Sans saveur, sans envie, libérant que des larves

 

Qui détruiront l'humain comme ces imbéciles

Qui compliquent nos vies par des rumeurs faciles

L'eau des peuples pour abreuver en secret

Des temples trop joyeux quant à la vérité.

 

Comment encore l'aimer lorsqu'il ne soulage

Pas et qu'il délaisse son semblable aux ravages

Quand il ne rêve plus quand à nos devenirs

Je n'ai pas voulu ça, je n'ose pas m'enfuir.

Publié dans Correspondance 1

Commenter cet article