Fight Club

Publié le par enviedhautdela.over-blog.com

Mercy____by_sweet_lovely_death.jpg 

 

 

La mort s'applique, elle ne s'explique pas.

Si les ailes te poussent, c'est pour mieux repartir avec ton sourire.

Si l'amour te fait rougir, c'est qu'il commence à brûler ton âme.

Si tu as besoin de ce bonheur destructeur, c'est qu'il soulage cet extérieur naturellement douleureux.

 

Renonce à ta vie, oublie ton esprit.

Au sommet, tu t'apercevras que l'amour n'était que l'autre versant de la haine.

Et ces sentiments qui se sont écoulés les jours de larme, ces sentiments responsables d'avalanche, sont envoyés par le ciel.

Tu réaliseras que même si tu as souffert en escaladant, c'était écrit. Ton mérite est pur hasard. Tu ne seras pas récompensé.

En haut, c'est la même désillusion pour tout le monde.

 

Alors ne t'emporte pas.

Rien ne vaut pas la peine d'être vécu mais tu le vivras quand même.

Alors ne ferme pas les yeux.

Tu peux profiter du paysage.

Tu peux briser ces mirages.

Tu comprendras peut-être pourquoi nous avançons.

Tu seras peut-être heureux de nous voir escalader malgré la douleur.

 

Continue.

Tu as le rythme de la victoire.

Certes tu chois.

Mais ne te déçois pas.

Certes la vie est traître.

Mais on ne te demande que de te combattre toi-même.

 

Publié dans Psycho

Commenter cet article