Décès

Publié le par Envie d'haut delà

Réflexe.

Pourquoi tenir debout sans pouvoir avancer même d’un seul pas ?

Devant  tous ces malades, je voudrais aussi souffrir simplement.

Perplexe.

Si j’avais été attaquée, j’aurais pu me cacher au fond du lit.

Je ne cours ni derrière les plaintes, ni derrière l’aide.

Expliquez -moi.

Mais la vie continue, la fatigue se cumule, et mes jours se culbutent entre eux.

Tant de pas à faire encore, tant de trésors promis pour si peu d’envie.

 

Rester allongée, pouvoir manger, être soignée.

Je vous ai demandé de me laisser mais la vérité est autre.

 

La mort me guette.

Comme pour un cancer, j’ai encore besoin de me battre.

Je suis la patiente qui a la vie devant soi.

La patiente qui n’existe même pas.

 

Si je n’ai pas de raison de disparaître, aurais-je plus de raison pour pouvoir m’en remettre ?

Publié dans Psycho

Commenter cet article

Hécate 13/06/2012 12:44

Une question posée ...Je n'ose trop dire .Ce sont les premiers pas ici.Toujours délicat ,les premières fois .