Fin

Publié le par Envie d'haut delà

 

Puisque ton regard se fixe sans émotion,

Que tes mains n'attrapent que ton impatience

Et que s'ouvrent en toi de nouveaux horizons

Je te laisse partir, je garde ton silence

Comme unique réponse.

 

izabelle_by_cikolatali_waffle-d3bn8mz.jpg

 

Ne fais plus espérer un coeur qui ne bat plus

Pour qui seule comptait l'impression d'être choisi

Car des années avant, j'avais déjà compris

Ce qui te motivait, que ma vie te soit dûe.

Publié dans Poésies

Commenter cet article

askelia 06/04/2011 18:04


brr... tristes, ces jolis lignes...