Infidélité

Publié le par enviedhautdela.over-blog.com

 

Ton regard exprime la perte qui te mord.

Tu n'es plus à l'abri, l'amour te pénètre

Je sais la déprime qui enfonce ton corps

Là où ton pauvre esprit n'aurait pas du être.

 

Tu sembles déchirée par lui qui était là

Et qui ne viendra plus parce qu'il s'est attaché

A une autre femme qui semble moins frustrée

Et qui gagne sa vie,  comme tu le feras.

Il a pensé tes plaies, il t'a rendu ivre.

Perfusée par l'amour, tu lui as dit « toujours! »

Tu lui as fait si peur lui qui voulait vivre.

Te quittant sans détour, il a tout mis à jour.

 

S'il avait su, tu sais, il n'aurait pas perdu

Son précieux temps pour toi et tu serais déchue

 Sans sursis, sans larmes, éloignée de sa vue

Malgré tes aboiements auxquels il ne croit plus.

 

Peux-tu dire « c'est lui qui m'a précipitée,

Il en est avare, je n'ai plus confiance? »

Ton égoïsme nuit à ses tendres journées.

Laisse-le exister, laisse-lui sa chance!

 

Tes sentiments pourris, il te les a rendus

 Ta sale âme avachie qui médit et maudit

Elle peut même hurler, que tous en pâtissent

Il n'a pas de pitié aux pâles caprices.

 

289e5c9ba1c2333013bf342ad285ca9d.jpg 

Publié dans Poésies

Commenter cet article

Faust 30/11/2010 18:52


Troublant. Comme le genou ployé d'un Titan supporte avec peine son âge.


enviedhautdela.over-blog.com 07/12/2010 17:49



Inspiré tu m'as l'air jeune padawann :-P