Révolution verte

Publié le par enviedhautdela.over-blog.com

Africine_2_by_benizalilg.jpg 

 

 

De nos jours, rares sont les gens qui ne se sentent pas concernés par la question écologiste. Et d'ailleurs tant mieux: au delà du conflit d'opinion qui éloigne la thèse accusant l'activité humaine (probabilité de 90% selon le GIEC) de celle avançant des causes externes (activité solaire, volcanique ou océanique), le réchaufement climatique est une réalité.
Les premières victimes de l'activité humaine (
déforestation, pollution) vivent les pénuries d'eau, les icebergs fondent, la diversité des espèces se rarifie (je ne parle pas d'OGM bien évidemment) et les pics d'azote ou de carbone se banalisent.

Pour une meilleure qualité de vie et contre la détérioration de notre planète, de nouveaux modes de vie et actions militantes fleurissent... Mais quel rôle avez-vous parmi eux? Il faut différencier l'intention militante (
c'est-à-dire le regroupement associatif, les pétitions, les démonstrations, la sensibilisation) de l'intention citoyenne (c'est-à-dire un changement des consommation et du monde de vie, ou l'adoption de normes écologistes pour une entreprise). Bien sur... les deux sont compatibles et largement conseillés!

 

Dans l'optique d'une Révolution Sociale, le militant écologiste a une double fonction: lutter contre les pollueurs ou polluants (du type grosses industries, OGM, désertification, etc.) mais aussi convaincre ses co-citoyens de choisir un mode de vie écologiste et/ou d'imposer des normes (restriction des arrosages l'été, alimentation, limiter les déchets etc.).

Le militant écologiste, pour optimiser son implication, peut agir en regroupement. Les coopératives, associations, sont de bons moyens pour réunir les informations, inteprétations et savoir-faire. Elles le sont aussi pour échanger entre divers réseaux et mener des projets de plus grande envergure (cantines bio, potage public, transports en commun/co-voiturage, pétitions, manifestations, etc.).

Malheureusement, nous ne sommes pas tous en capacité de se réunir, reste l'internet et/ou les dons à d'autres organisations. Chacun sa manière de contribuer à la guerilla intellectuelle, mais n'oublions pas d'être tout simplement écologiste au jour le jour.

 

superstickies

Publié dans Politique

Commenter cet article

Loran 13/12/2010 00:53


Bonjour,
Sympa ce blog, j'aime l'idée de révolution sociale... Nous avons des thèmes communs...


enviedhautdela.over-blog.com 13/12/2010 08:08



Bonjour,


Merci de ce commentaire.


Super, je visite ton blog dès que j'ai 5 minutes aujourd'hui.


Bonne journée!