Société technique... ou la fac

Publié le par enviedhautdela.over-blog.com

Wrong_Side_of_the_Tracks_by_animephoenix.jpg 

Tu souffles sur les vies qui flambaient de bonheur,

Etouffe les luttes qui naissent des cendres,

Sur les ruines tu ris aspirant la splendeur,

Tout s'écroule sous toi: tu n'as qu'à te pendre.

 

Mon chagrin insensé pour ce monde bestial

Prêterait à ma vie un sens et des rêves,

Mais lucide je sais que cet instant crucial

Par le vide est suivi et rien ne l'enlève.

 

Univers de pierre sans remords, ni craintes,

Tu pervertis l'espoir alors que mes plaintes

Ne t'atteignent pas plus en jouissance qu'en mal.

S'atténue ton rictus. Ta puissance en aval.

 

Déchire mon âme, tu as déjà mon corps!

Le mal qui m'entâme ne dépend pas du sort

Mais de valeurs ancrées dans l'irréductible:

Tu seras acharné et moi inaudible.

 

14.jpg

Publié dans Politique

Commenter cet article